logo

L’Urbex : une mode de merde

urbex-mode-merde

Pour cette année 2017, si la conjoncture reste la même, le mot Urbex sera définitivement jugé comme péjoratif comme peut l’être le tuning (qui lui l’est à juste titre). Difficile d’être associé à une passion qui devient une mode Youtube, difficile d’être associé à une masse prépubère voulant se faire peur dans des endroits abandonnés, caméra en main et acné sur le visage. L’exploration prend un tournant dramatique et loin de vouloir jouer au vieux con trentenaire, l’Urbex, si cela continue dans ce sens, va devenir quelque chose de réellement ringard.

Cyprien, Norman sont coupables indirectement d’avoir lancé des ersatz sans talent faisant les mêmes podcasts avec des blagues sur les professeurs du collège et la drague, GussDx a lui sorti de l’ombre des personnes ayant investi dans des spiritbox à traquer désespérément le moindre signe paranormal en s’accrochant à la moindre poussière sur l’objectif, l’interprétant comme un signe de l’au-delà. Il y a pleins d’autres exemples comme ça du modèle 2.0 avec ces contrefaçons foireuses. Il est normal que des gens talentueux donnent envie à d’autres de faire pareil et de tenter d’avoir leur quart d’heure de gloire, ce qui fait finalement de Youtube une grosse benne à ordures dans laquelle il faut se dégueulasser pour trouver quelque chose de bien.


Jusqu’à présent dans l’Urbex, du moins en France, c’était une pratique assez confidentielle. Effectivement, la confidentialité est en contradiction avec notre volonté d’exhiber sur internet nos photographies à travers nos blogs ou réseaux sociaux mais ça restait pour le grand public un hobby pas forcément abordable et qui n’était pas à la mode. Il y a encore quelques temps, un explorateur ça restait quelqu’un de chelou qui traîne dans des endroits désaffectés, il n’y avait aucune hype là dedans. A côté, un passionné de curling aspirait plus confiance.

Bon depuis tout a changé, on est à la mode nous “les urbex”, youpi. Des Youtubeurs célèbres se sont mis dans l’idée de faire des vidéos dans des lieux abandonnés. Wartek, pour ne pas le citer, m’avait proposé une sorte de partenariat d’échanges de locs contre de la pub pour mon site, bonne idée, j’étais pas assez harcelé par des gosses me demandant des adresses. Bon évidemment, comme d’habitude, tête de con que je suis, je balance que dalle, les spots urbex c’est comme les bons coins à champignons. Je n’ai strictement rien contre Wartek, je ne connaissais pas son travail et je n’ai pas la prétention de réguler le marché de l’Urbex, je ne distribue pas des licences. On reste juste en admiration de voir une telle sobriété et discrétion  à se garer devant un lieu abandonné avec une Nissan GTR Fluo, pourquoi s’emmerder à s’infiltrer en arrivant à pied, trop ringard. Donc quelqu’un comme lui est suivi principalement par une cible très jeune et donc toujours dans cette optique d’originalité et de recherche, ça veut faire comme lui, filmer des lieux abandonnés pour se faire peur, nous voilà bien. Même si le délire de créer sa chaîne Youtube Urbex avait déjà commencé avant l’arrivée récente de Wartek, ça n’a fait que de l’accélérer.

Vous avez remarquez ? L’Urbex tourne vraiment mal sur Youtube !

Entre les paysans psychopathes et des flics interrompeurs d’urbex, c’est vraiment une pratique qui craint

Finalement, pour une personne dénuée de talent, faire de l’Urbex en vidéo ça reste une des choses des plus accessibles, pas besoin de bien filmer, pas besoin d’avoir un bon son, pas besoin d’avoir une trame, il suffit d’un truc désaffecté et de demander à un pote de claquer une porte ou de gueuler au loin pour ajouter la touche d’originalité qui fait la différence. Voire même tenter des artifices bien pensés comme du ketchup pour imaginer une tuerie, voire un génocide, plus c’est gros plus ça passe.

Vu le nombre d’agressions en Urbex, va pas falloir s’étonner de voir les CRS investirent les lieux

Et maintenant qu’il y a des centaines de chaines Youtube comment faire pour se démarquer des autres ? Pour buzzer et accroître sa popularité désespérément ? Faire en sorte qu’il se passe un truc de ouf parce que juste filmer un lieu qui peut être digne d’intérêt historiquement et architecturalement c’est de la merde et pas assez top tendance, le must ça serait de croiser un squatteur, un clodo qui les prendrait en chasse, une tentative d’agression filmée, une course poursuite caméra tremblante à la Blair Witch, putain ça c’est du scénar en puissance. Il y a l’alternative même de filmer leurs arrestations par un gardien voire la police qui ne ferait que renforcer un peu plus l’attrait passionnant de la vidéo “COURSE POURSUITE DANS UN HOPITAL ABANDONNE AVEC LES FLICS”, ça c’est un titre qui t’assure un minimum de retombées. Toujours plus loin, toujours plus con dans ce qu’on peut voir défiler comme titre sur Youtube, “[URBEX] CETTE USINE VEUT NOTRE MORT !”, “[URBEX] RENCONTRE GLAUQUE !”, “LA PEUR DE MA VIE, rencontre avec des SDF!”, “5 VIDÉOS URBEX QUI ONT TRÈS MAL TOURNÉES ! (AGRESSION, FLIC, DROGUE)“, putain ZeiUrbex va falloir que tu travailles tes titres pour rester dans la course, au pire tente un dérapage contrôlé devant un sanatorium désaffecté en Lamborghini rouge étincelante, ça peut faire remonter ta côte et tes pouces bleus.

La rencontre avec des SDF, un classique, lors de vos explorations n’oubliez pas d’avoir de la bouffe sur vous, comme ça vous faites une maraude en même temps !

J’ai prévenu, n’oubliez pas d’avoir de la bouffe sur vous pour les SDF !

Sans traîner avec nous un fer à cheval ni une patte de lapin, en bientôt 4 ans d’exploration et environ 500 lieux visités, nous n’avons pas vu de cadavres, ni de fantômes, ni de sdf travestis agressifs, rien de tout ça, franchement les gars vous avez vraiment pas de chance, faites autre chose, à ce rythme là vous allez tomber sur Xavier de Ligonnes (si c’est le cas demandez lui un autographe pour moi).

Vous avez trouvé Xavier ? Pensez à l’autographe !

Ne t’inquiète pas Kim Kardashian, ce n’est pas un braqueur, c’est un explorateur (en gros stress)

C’est vrai que je plains un peu ces explorateurs youtube qui font un travail honorable depuis des années et qui sont totalement éclipsés par cette vague honteuse, nous de notre côté, on a tout misé sur l’écriture d’histoires, pour l’instant on ne s’inquiète pas d’être concurrencé par le discount, l’imagination ce n’est pas aussi abordable que l’achat d’une gopro.

Si toi aussi, tu as déjà été menacé de mort par une usine, n’hésite pas à porter plainte

Après concrètement, qu’il y ait de plus en plus de néo urbexeurs sur la toile, cela m’indiffère totalement, chacun a le droit de faire ce qu’il veut, c’est surtout par rapport à la philosophie de l’urbex qui est entachée par ces gens sans éthique. Là on arrive à des années lumières d’un explorateur qui cherche avec passion une adresse, qui part l’immortaliser en toute sobriété en adoptant une attitude discrète et respectueuse de l’endroit, on passe maintenant à des groupes qui gueulent, qui taguent, qui dégradent et qui sont totalement indifférents face à ce que représente le lieu, ce n’est plus qu’un décor, comme jadis, la cafet dans Hélène et les garçons, j’assume la référence, je cherchais un truc vraiment mauvais.

Agression, flic, drogue, non ce n’est pas le sommaire d’un Enquête Exclusive de Bernard de La Villardière

Sans être Nostradamus, les faits divers liés à l’Urbex vont se multiplier avec des accidents, mortelles ou pas (je préviens je ne porterai pas le deuil) et des propriétaires littéralement embêtés par ça. Oui je le rappelle, en cas d’accident ça sera toujours le propriétaire qui sera désigné coupable, pas la personne en infraction, vive la France. Au mois de juin 2016, un groupe d’adolescents ont voulu s’amuser en pleine nuit au sanatorium de Dreux, résultat un mort et une pétition pour la démolition du lieu abandonné, ben oui logique c’est la faute du sanatorium, pour peu qu’on demande la démolition de la tour Eiffel parce qu’il y a eu des suicides ou encore plus irréel, demander à des habitants de quitter leur logement HLM parce qu’ils sont dans l’incapacité de déloger des dealers de drogue qui squattent dans leur hall d’immeuble… quoi ? ça vient d’arriver ? ah merde, en fait si, tout est possible et surtout le pire.

La finalité dans tout ça ? Des lieux abandonnés sous étroite surveillance, inaccessibles avec à la clé des sanctions plus sévères. Sans oublier les accidents motivés pour toujours aller plus loin dans la connerie. Au nombre de gosses qui commencent à se mettre à l’Urbex, va y avoir du pédophile qui vont investir dans un masque à gaz. Vous aurez compris que cette tribune ne s’adresse pas aux personnes incriminées, il y a beaucoup de phrases avec trop de mots, je n’ai pas fait un Topito de 10 photos pour illustrer mes propos, pas grave. Ami(e)s Urbexeurs, bon courage.

Ah si, un service que je demande à nos fans, si vous voyez un jour une telle vidéo sur notre Youtube c’est que le virus pute à clics nous a touché, il faudra venir nous sauver, trouver un vaccin, mais ne nous abandonnez surtout pas, ce n’est peut être pas une fatalité :

Bientôt sur Urbex Session ?



  • Cédric Flour

    Que dire de plus que oui…

  • Ael Atriel Drackien

    j’ai connu un peu ça, la publication de vidéo urbex sur Youtube. A vrai dire, c’est grâce à cela que ma chaîne s’est fait “connaitre” alors qu’à côté, je publie une série de vidéos travaillées sur le folklore… mais qui n’attirent personne. Quand je dis que j’ai un peu connu ça, c’est que j’ai été, d’une certaine façon, l’un des premiers à publier des vidéos mal foutues de nos explorations sur youtube. La découverte du milieu de l’exploration urbaine et du montage vidéo m’a fait sombré dans un enthousiasme absurde et puérile. Je ne scénarisais pas mes vidéos, mais je filmais n’importe comment et publiais ça à l’arrache. Bien sûr, ça a attiré un max de monde, et quand j’ai vu la tronche des commentaires, c’est seulement là que je me suis rendu compte de mon erreur. En plus d’être harcelé pour donner des adresses (voir, parfois, insulté), je commençais à voir de nouveaux vidéastes me proposer leur explorations filmées qui étaient à vomir… Titres putaclics, mise en scène inutile et dangereuse, négligence de l’historie des bâtiments,etc… Le prie dans tout ça, c’est que je m’identifiais à ces védéastes, et là je me suis rendu compte à quel point mes vidéos étaient absurdes. Pourtant, j’ai toujours été contre le fait que l’urbex et le paranormal soit systématiquement lié à l’horreur, la peur et les ambiances glauques. Depuis, j’ai arrêté les vidéos et fait un bouquin sur les lieux abandonnés de rennes, mais là aussi, c’est pareil, je continue de payer mon immaturité de jadis. L’équipage d’explorateurs de Nantes me pointe du doigt, d’après certaines rumeurs car je serais représentatif de cette puérilité qui incendie le milieu. En gros, voilà en j’en suis aujourd’hui. J’arrête la vidéo, car je n’ai jamais su comment m’y prendre, et je me centre surtout sur l’écrit et la photo. Après, ça m’est difficile de tout écrire via le net, en parler sera plus simple. Je pensais organiser une petit conférence skype ou live youtube, un de ces quatre !

  • Théo Verney

    Je trouve ça assez égoïste, cette pratique mérite d’être reconnu et puis, avec cette article j’ai juste l’impression de voir quelqu’un qui veut s’accaparer sa mine d’or. Et je parle pas de communiquer des adresses mais bien de voir la communauté urbex s’agrandir et de prendre du plaisir (tout le monde a le droit d’en faire)
    Bien sur il y a les gens qui cassent ou qui taggent c’est chiant mais de toute évidence l’urbex c’est cool, on a pas tous la même façon de l’apprécier mais c’est cool.
    Alors si c’est ta passion tu devrais être content qu’elle se répande. Donc je ne sais pas si c’est déjà le cas mais fait en sorte d’apprendre les valeurs de l’urbex (si tu as un poid dans l’urbex français et je sais pas je ne te connais pas)
    Parce que il faut le voir dans toute sa globalité, oui certains youtubers l’ont clairement fait pour les vues, par mode ou ont fait de l’urbex un thème pute à clics et ça se remarque tout de suite, mais certains font découvrir l’urbex de manière très sympa et même s’ils ne sont pas expérimenté (Mamytwink par exemple qui sort du contexte de sa chaîne)
    Donc il faut bien faire la distinction entre la mode qui nous a permis de découvrir l’urbex et la mode qui fait des vues avec un contenue qui ne met pas en valeurs l’urbex
    “urbex”=9

    Je suis ouvert à la discussion 🙂

    • Ouvert à la discussion c’est bien, mais bien lire l’article ça serait bien aussi, tu trouves ça égoïste comme article avec cette impression de vouloir s’accaparer la pratique alors que je dis ça : “Après concrètement, qu’il y ait de plus en plus de néo urbexeurs sur la toile, cela m’indiffère totalement, chacun a le droit de faire ce qu’il veut”

      • Oklmon

        D’après son commentaire

        , il a pas du le lire du tout.

    • Mat Travers

      Non le fait est qu’on n’est pas forcément ravis de voir la communauté issue de notre passion s’agrandir. Et encore moins de cette façon.
      Je ne m’exprimerais pas sur les risques d’accidents (chutes à cause de la vétusté d’un lieu ou encore une balle perdue de la part d’un proprio excédé), car il faut assumer ses conneries. Quand je veux visiter un lieu dit “sensible”, j’y vais la nuit, je me gare très loin et je patiente à l’intérieur du lieu en question quelques heures en attendant le levé du jour pour commencer à shooter ; mais en aucun cas je ne débarque en minibus accompagné de 18 comparses et en parlant à voix haute. Ou alors j’assume le plomb que je vais prendre dans le cul.
      Le problème de cet élargissement communautaire à des personnes précédemment décrites est que les autorités et la justice vont finir par véritablement s’intéresser à cette pratique, et les sanctions seront véritablement pénibles pour ceux qui auront la malchance de se faire prendre, malchance accrue à cause de la pression accrue.
      En clair, en connard penskamaggle que je suis, ça me ferait chier de ne plus pouvoir pratiquer, ou dans des conditions lourdes, parce que quelques crétins ont voulu jouer aux aventurier pour avoir quelques vues sur YouTube.
      Je répète un peu ce que le lapin a dit, mais certains ont la comprenette un peu lente…

      • Et dire que j’ai mis des photos pour ceux qui auraient des problèmes de compréhension avec les mots, c’est peine perdue. Tu as bien résumé le problème en tout cas.

    • Oklmon

      Tu n’as rien compris à l’urbex tss … Le principe même de l’urbex c’est de visiter des lieux ABANDONNES et dans leur jus. A cause de noobs comme toi,des lieux qui étaient abandonnés sont aujourd’hui remplis de noobs, de tags, de sdf, de paintballers, de drogués, de jeunes qui se croient rebels. Autrement dit, les lieux sont remplis de monde et dégradés. Autrement dit, tu n’a vraiment rien compris à l’urbex.

  • Michel Et Son Pote

    Salut les pinpins,
    Lucide article.
    Bientôt des porn-courses de drones UBX chasseurs de SDF fantômes viendront inonder notre youtube en hollograFIST 362°auto-tunés of course…
    Mais vous pourrez caresser les 12 boulettes poilues de la dernière portée en soufflant que vous étiez précurseurs et que votre semence est vigoureuse.
    Son Pote.

    • Salut Michel ! On dira ça à notre dernière portée en regardant la dernière explo urbex qui tourne mal avec notre casque virtuel !

      • Michel Et Son Pote

        Et en touchorama bien entendu 🙂

  • David Patin

    Je veux bien l’adresse de la friche où on peut se faire sodomiser par un SDF qui a le SIDA 🙂

  • Mich Ael

    Mouais j’suis plutot d’accord avec vous mais respectez les ados un peu x)
    On est pas tous a vouloir faire le buzz tout ça, mais à partir du moment ou on va “explorer” pour se faire peur ce n’est plus de l’urbex (selon moi) D’ici pas longtemps je vais essayer de me mettre à l’urbex (ou Rurex parce que c’est la campagne chez moi) Le coté Adrénaline, et le fait de découvrir des lieux figés dans le temps, voir un vestige du passé est hyper intéressent bref voilà

    Mettez pas tout le monde dans le même panier^^
    sur ce bonsoir =)

    • Mitsuki Yökina

      Tout a fait d’accord avec toi !
      Personnellement je fait de l’Urbex car je trouve les lieux abandonnes magnifiques et que j’ai envie de les admire de plus près, de voir ce qu’ils sont devenue, comment il se sont dégrade, de les photographier puis aussi de découvrir ce qui se cache derrière chacun d’eux !
      J’ai une tel sensation quand j’explore, je ne saurais vraiment la décrire mais il y a comme une sorte d’excitation et d’admiration
      J’adore réellement l’urbex et en aucuns ca je pratique pour “faire le buzz” ou me “faire peur” etc et pourtant je suis une ado
      Aussi, comme tu dit ” à partir du moment ou on va “explorer” pour se faire peur ce n’est plus de l’Urbex ” !
      J’approuve totalement ce que tu dis, faire de l’Urbex c’est explore, découvrir, s’intéresse, etre en admiration devant de tel monuments, et j’en passe.. à ces lieux et non allez la bas pour ce faire peur

      Merci d’avoir defendue les ados qui aimons reelement sa !
      Aussi bonne chance et bon courage a toi pour tes futur explorations ! J’espere que tu trouvera de beaux lieux et qui sais que tu nous les fera partager ! c:

    • Poupou#5

      @disqus_PAi9F9Zd1K:disqus Mich Ael, je connais bien le Rurex aussi ! haha On devrait créer qqch pour tout ceux qui sont de le même cas que nous. Sinon je suis d’accord avec ce que tu dis !

      à tout ceux qui vivent à la campagne #Rurex

  • Poupou#5

    Mais tu as tellement raison ! merci pour ce réalisme ! Je suis encore un ado et pourtant je n’ai pas découvert l’urbex sur Yt mais grâce à une coïncidence et des discussions de lieux abandonnés avec mon père. Au-début quand je faisais ça, je ne savais même pas comment cette pratique s’appelait ^^ C’était juste la passion de vivre et de ressentir la vie dans des lieux abandonnés depuis des décennies ! Rechercher la vraie histoire d’un lieu mort. Je fais de la photo, et du coup j’en fais aussi de mes explorations mais ce n’est pas pour ça que je les exhibe sur fb, insta… etc ( réseaux sociaux que je n’ai pas d’ailleurs ! )

    Pour avoir essayer d’en faire avec des amis et de partager ma passion je vois très bien, d’autres qui profitent de ”mes” lieux, pour venir sans respect PILLER le reste de richesse qu’il peut encore avoir !

    Youtube et internet sont pour le coup une réelle déchéance de jeunes en manque de popularité ! Mais il ne faut pas faire une trop grande généralité car il y a encore des jeunes passionnés et respectueux de l’histoire !

    urbexement

  • Sniff

    Ouai ça décrit assez bien le contexte, j’aimerai préciser un autre point, le fait que certains s’amusent à visiter des lieux qui ne sont pas abandonnés ou sensibles.
    De souvenir j’ai vu une vidéo où des gosses visitaient un hopital il me semble, l’immeuble était en très bon état, pas abandonné du tout, pour tomber sur un garde. Ou encore des mecs qui visitaient une base militaire, pour se rendre compte qu’elle n’était pas vraiment désaffectée. Cette course au clic va pousser les ahuris à entrer presque par effraction sur des lieux surveillés. Ca donnera au pire juste filmer un bon spot, au mieux de filmer quand ils se font prendre et là les vues explosent.

    Après bon je suis surement pas un grand urbexeur, mais j’aime pas me retrouver sur un lieux où je suis pas le bienvenu (j’entends par là des sites vraiment privés)

  • Hugo Fekir Chappas

    Moi depuis quelque mois je fait de l’urbex avec un ami autant passionné que moi et nous sommes des ados. Tous les Youtubers ne font pas des vidéos de merdes par exemple Mamytwink. McSkyz fait de bonne vidéo d’urbex mais quelques fois il fait des titres putaclic come tous les youtubers.
    Sinon vous faites du bon boulot continuez comme sa et bonne exploration.

  • Pingback: L'Urbex, le nouveau phénomène de mode des enfants - Tribune()