Comment trouver des adresses de lieux abandonnés ?

Une question presque aussi fréquente que de savoir si la vie après la mort existe, cette fameuse interrogation constante et compréhensible « Comment trouver des lieux abandonnés ? », pour aider les novices qui nous posent régulièrement la question je propose un tour d’horizon de quelques pistes pratiques pour débuter votre recherche.


Je passe outre la technique des échanges et de la vente d’adresse pour me concentrer dans la recherche, essence même de la pratique Urbex. Chacun voit midi à sa porte mais la partie recherche fait partie intégrante de l’exploration pour entretenir l’excitation, les préliminaires en somme.

Les bottins des pages jaunes

Lorsque j’ai débuté l’Urbex en 2013 j’ai eu l’idée fastidieuse de comparer deux bottins des pages jaunes séparés de dix ans d’âge pour voir les lieux qui n’étaient plus référencé et donc susceptible d’être abandonné. Après quelques heures à me péter les yeux à décortiquer les petites lignes j’ai trouver une maison de retraite comme ça visible ici : https://urbexsession.com/maison-retraite-andrei-tchikatilo. Un jeu de piste fastidieux mais à la finalité jouissante. La plupart des autres lieux suspectés de cette façon se sont avérés être des lieux réhabilités ou démolis, j’ai assez vite abandonné cette idée d’autant plus que je n’avais pas vocation à me procurer des bottins de toute la France, on est un peu à l’air d’internet quoi.

La recherche d’indices sur les photos Urbex

Une grande source d’indices pour dégoter des spots ce sont tout simplement les reportages photos et vidéos des autres explorateurs, certains laissent volontairement ou pas des indices comme des factures, lettres et autres indications qui permettent de trouver les adresses, c’est de cette façon que j’avais trouvé le château Samsanova : https://urbexsession.com/chateau-samsonova, une facture avec une adresse assez visible en zoomant sur la photo. Pour les amateurs de vidéos urbex (pas moi) vous avez encore plus de possibilité de trouver des indices car il est plus difficile pour un vidéaste de tout maîtriser et de tout retoucher, un photographe lui aura plus de recul pour enlever ou pas des petits bouts d’indices. Sur chaque reportage tout élément est à prendre en compte, il faut tout analyser comme les extérieurs visibles derrière les fenêtres.


Analyse de l’un de mes reportages photos https://urbexsession.com/hotel-voirbo :

On peut voir sur l’une des factures un morceau d’adresse et de code postal de cet hôtel abandonné, suffisant pour remonter la piste jusqu’au graal (pas la peine de se rendre dans cet hôtel exemple le lieu à cramé)

La veille sur Google

Chose que j’ai faite au début mais que j’ai fini par abandonné mais qui toutefois n’est pas dénué d’intérêt, programmer une veille de Google actualité sur certains mot clé évocateur comme « urbex » « abandonné » « désaffecté » « faillite » « friche » et d’autres mots qui évoquent la moisissure : https://news.google.com/search?q=d%C3%A9saffect%C3%A9&hl=fr&gl=FR&ceid=FR%3Afr.


Si vous optez pour cette technique il faut véritablement affiner vos mots clés pour avoir des résultats pertinents, si vous cherchez tout simplement le mot abandonné vous allez avoir des milliers de résultats sans rapport avec l’urbex type : « Un chien a été retrouvé abandonné » il faut affiner et décupler vos mots clés comme : « usine abandonnée » « château abandonné ». Créez vous une adresse mail spécifique à ça pour ne pas polluer votre boite personnel et être ainsi polluer. Ça reste une bonne technique surtout qu’elle est passive, c’est Google qui bosse à votre place.

Google Earth / Map / Streetview

Le triptyque incontournable, trois logiciels de la Silicon Valley qui révolutionne à tout jamais nos recherches. Si vous avez des heures à perdre sur Google Earth et Map vous pouvez survoler avec votre souris des dizaines de kilomètres voir plus pour les plus téméraires et épier les zones suspectes type une toiture défoncée, un jardin qui ressemble à une jungle et analyser si possible avec Streetview si le lieu semble véritablement à l’abandon (si l’endroit est évidemment en bordure de route pour Streetview). De cette façon j’ai trouver pas mal d’endroits mais aussi beaucoup de fausses pistes ou une fois sur place le lieu n’était pas du tout à l’abandon mais juste pas entretenus par des propriétaires sans moyen. Faut se méfier des apparences.


Le hasard de la vie

C’est tout con mais pas mal d’endroits figurant sur mon site a été le fruit du hasard, souvent en partant explorer un lieu on croise d’autres lieux à l’abandon, surtout si on traverse la France très profonde (oui la Creuse par exemple). J’ai trouvé par ce mode opératoire ce château par exemple : https://urbexsession.com/chateau-matti-haapoja. Bien évidemment vous êtes pas obligé d’être en mode expédition urbex pour faire marcher le hasard désaffecté, tout est circonstance à ouvrir les yeux et à analyser les zones qu’on traverse en voiture en faisant attention de pas finir dans le fossé ou flashé.


Voila en gros comment je procède pour trouver des lieux, après je vais pas vous cacher que par la notoriété et visibilité de mon site j’ai de temps en temps des personnes qui viennent me contacter me communiquer gracieusement des adresses (je vais pas cracher dessus).


Vous pouvez découvrir d’autres pistes de recherche sur ce topic participatif « Comment trouver des lieux abandonnés ? » : https://urbexsocial.com/viewtopic.php?f=39&t=1923