Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Discothèque Babaloo

Posted on 0 2 m read

Qu’il est loin le temps des soirées endiablées, la dernière remonte à l’année 2012, depuis plus rien, les pistes de danses sont vides, la discothèque Babaloo est désaffectée. Drame de la faillite. Connue à l’époque pour être l’une des boîtes de nuits les plus branchées de l’Italie, le Babaloo est maintenant tristement vide. Pas grand-chose à découvrir lors de notre exploration, il y a encore les transats au bord de la piscine et le magnifique lustre accrochée au cœur de la discothèque. Jadis, plusieurs environnements musicales cohabitaient, on pouvait passer de l’ambiance années 70, aux années 80 et des années 90, l’autre salle était animée par des DJ en vogue. L’avantage de rentrer dans une discothèque tendance désaffectée c’est qu’il n’y a plus l’appréhension que le videur nous refuse d’entrer.

Nous ne communiquons pas l’adresse de ce lieu pour des raisons évidentes de sécurité et n’encourageons pas à l’explorer par vos propres moyens. De nombreux cas d’accidents graves et mortels sont à déplorer dans les lieux abandonnés, merci de consulter cette page d’information : urbexsession.com/lieux-desaffectes-danger. Abstenez vous de nous demander l’adresse par message privé ou dans les commentaires, il n’y aura aucune réponse de notre part, merci de votre compréhension. Lors de cette exploration, aucune dégradation ni infraction a été commise pour pénétrer dans ce lieu. Nous n’avons aucune information sur les éventuels propriétaires. Si vous êtes propriétaire de cet endroit et que la publication photographique sur ce site vous gêne, nous procéderons à sa suppression sur simple demande via notre page contact.


Continuez à explorer d’autres discothèques abandonnées en Italie en [cliquant ici]


Ces articles disponibles sur Amazon peuvent vous intéresser :


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Vous recevrez mensuellement par mail nos dernières explorations


A découvrir sur Urbex Session :