Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Club de striptease Takahiro Shiraishi

Ici la luxure était accessible en échange de 3000 yens, bienvenue dans ce club de striptease abandonné. Cet endroit était l’un des points cruciaux de notre roadtrip au Japon, on ne pouvait pas louper une étape aussi atypique de notre voyage. Perdu au bord d’une route de montagne de la Préfecture d’Okayama, ce lieu n’a rien d’excitant au premier abord. Constitué de tôles et de piliers d’acier bleus apparents, cet ensemble bidonville ne présage pas de ce que pouvait être cet endroit à l’époque. Il n’y a qu’un seul accès pour s’engouffrer à l’intérieur, cet escalier métallique recouvert d’une bâche verte, il aurait fallu que celui ci soit condamné pour que notre exploration tourne court. Ambiance kitch à souhait, le club nous projette dans une autre décennie. Arrivés dans la première salle de striptease, la luminosité est quasiment absente, réaliser des photos est un véritable calvaire et nos lampes torches ne nous viennent pas en aide. Afin de ne pas repartir bredouille, nous avons disposé nos trois lampes torches ainsi que nos téléphones portables qui illuminent la pièce. Nous n’aurons pas la même difficulté avec les autres pièces du club dont l’autre salle de striptease. A l’étage se trouvait ce qui semblait être le lieu d’habitation du propriétaire et des filles, il y réside encore beaucoup d’effets personnels et des albums photos. Par endroit, le sol menace de s’écrouler avec cette sensation de marcher dans de la guimauve, rassurant. Usés et fatigués, cette étape fut la dernière de notre roadtrip d’un mois au Japon, nous avons fini dans la débauche nippone.




« Nous ne communiquons pas l’adresse de ce lieu pour des raisons évidentes de sécurité et n’encourageons pas à l’explorer par vos propres moyens. De nombreux cas d’accidents graves et mortels sont à déplorer dans les lieux abandonnés, merci de consulter cette page d’information : https://urbexsession.com/lieux-desaffectes-danger. Abstenez vous de nous demander l’adresse par message privé ou dans les commentaires, il n’y aura aucune réponse de notre part, merci de votre compréhension. Lors de cette exploration, aucune dégradation ni infraction a été commise pour pénétrer dans ce lieu. Nous n’avons aucune information sur les éventuels propriétaires. Si vous êtes propriétaire de cet endroit et que la publication photographique sur ce site vous gêne, nous procéderons à sa suppression sur simple demande via notre page contact. »

 

–> Offrez-vous un tirage limité collector d’une des photos de ce reportage à cette adresse  : https://marie-et-raphael.com

Instagram | L’exploration instantanée

Abonnez-vous à notre Instagram : Urbex Session : https://www.instagram.com/urbexsession/

Youtube

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube : Urbex Session : https://www.youtube.com/user/urbexsession




 


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER (Vous recevrez mensuellement par mail nos dernières explorations) :


« Continuez à explorer d’autres lieux abandonnés au Japon en cliquant ici : https://urbexsession.com/japon« 



 

Share this article