Cloître Mannechez

Pour ce reportage, nous allons rendre hommage à Guillaume, un jeune explorateur décédé dans le domaine de ce cloître abandonné dans des conditions horribles. Marie et moi avons culpabilisé à propos de cette mort, sans être responsables nous regrettons amèrement de l’avoir emmené avec nous. Habituellement, nous refusons catégoriquement les demandes de personnes voulant nous accompagner pendant nos explorations, pour des raisons évidentes de discrétion et parce que nous aimons rester à deux. Mais cette fois-ci, en lisant un message, nous avons été touchés, affectés, par les mots de cet adolescent de 17 ans, atteint par une maladie incurable. Il passait son temps à visiter des lieux abandonnés pour oublier son état, sa santé, sa vie et souhaitait faire, avant sa mort, une exploration avec ses idoles, nous. Il tenait une page Facebook intitulée “Urbex Mucoviscidose” qui avait sa petite notoriété.


Après de multiples messages échangés au fil des mois, nous organisons une exploration en commun en Occitanie. Rendez-vous donné devant l’église du village, nous partons à pied en direction du cloître abandonné. Nous avons avec nous un véritable fan qui n’a de cesse de poser des questions pour savoir qui nous sommes vraiment derrière nos masques de lapin.


Nous explorons le cloître qui n’a plus grand chose à nous offrir à part quelques vestiges et des fresques. Le lieu est d’une quiétude incroyable, cela fait un bien fou de s’y perdre le temps d’une exploration.


Au loin, nous entendons régulièrement des coups de feu, c’est certainement des chasseurs car nous avons vu plusieurs panneaux indiquant que c’était un domaine de chasse, prudence donc. Une dizaine de minutes plus tard, les coups de feu se rapprochent de plus en plus. Un homme armé d’un fusil sort des bois et s’approche, il paraît en colère et va certainement nous demander de partir. Nous nous dirigeons vers lui pour tenter une approche plus douce et là, sans prévenir, sans dire un mot, il braque son arme sur la tête de Guillaume et lui tire une balle, ne lui laissant aucune chance. Marie et moi sommes terrifiés et par instinct de survie, nous nous cachons immédiatement dans les hautes herbes, le chasseur tire à l’aveugle pendant que nous, à quatre pattes, nous essayons de nous sauver de cet enfer.


Les cartouches de fusil nous caressent, le drame ne passe jamais loin, à tout moment notre vie peut nous échapper. A un moment, nous nous couchons par terre pour attendre que le chasseur passe à côté de nous sans nous trouver. Les yeux fermés, le cœur battant en alerte, le tueur repart dans les bois en pensant nous avoir tué. Immédiatement, nous partons en courant en direction de la gendarmerie. Quelle désillusion, nous apprenons que le chasseur ne risque rien. Le domaine du cloître a signé une convention pour pouvoir tirer à vue sur les explorateurs qui viennent dans cette réserve naturelle. En effet, il y a, dans ce parc, de nombreuses espèces de fleurs et autres arbres rares qui sont victimes de visiteurs peu regardant sur cette faune sauvage et donc pour éviter un désastre écologique, ils ont pris cette décision radicale et les photographes sont considérés comme du vulgaire bétail. Une pensée pour toi Guillaume, tu as réussi à ta manière à ce que ça ne soit pas ta mucoviscidose qui t’emporte et ça tu peux en être fier.


Nous ne communiquons pas l’adresse de ce lieu pour des raisons évidentes de sécurité et n’encourageons pas à l’explorer par vos propres moyens. De nombreux cas d’accidents graves et mortels sont à déplorer dans les lieux abandonnés, merci de consulter cette page d’information : urbexsession.com/lieux-desaffectes-danger. Abstenez vous de nous demander l’adresse par message privé ou dans les commentaires, il n’y aura aucune réponse de notre part. Lors de cette exploration, aucune dégradation ni infraction a été commise pour pénétrer dans ce lieu. Nous n’avons aucune information sur les éventuels propriétaires. Si vous êtes propriétaire de cet endroit et que cette publication vous gêne, nous procéderons à sa suppression sur simple demande via notre page contact. Si vous avez en votre possession l’adresse de ce lieu et que vous souhaitez l’explorer, merci de ne rien dégrader ni vandaliser. Si les accès sont fermés, ne cassez rien pour rentrer, l’urbex est avant tout le respect des lieux, merci de faire vivre ce principe de base. Pour en savoir plus sur les règles de l’urbex, veuillez cliquer sur ce lien : urbexsession.com/les-regles-lurbex.

L’histoire que vous venez de lire est totalement inventée, c’est une fiction écrite pour préserver la véritable identité du lieu.



Offrez vous un tirage limité collector avec certificat d’authenticité d’une des photos de ce reportage. Disponibles en plusieurs formats dans différents supports (Papier d’Art et Dibond). Prix attractif et livraison gratuite en France Métropolitaine (sous 10 à 15 jours en Colissimo).

  • Culte silencieux - 1
    A partir de *50,00
  • Culte silencieux - 4
    A partir de *50,00
  • Culte silencieux - 5
    A partir de *50,00
  • Culte silencieux - 9
    A partir de *50,00

Découvrez d’autres photographies en vente sur cette page : https://urbexsession.com/boutique


Continuez à explorer d’autres lieux abandonnés en Occitanie en [cliquant ici]


Ces articles disponibles sur Amazon peuvent vous intéresser :

France abandonnée
19 Commentaires
France abandonnée
  • Margaine, David (Author)
  • 208 Pages - 11/09/2017 (Publication Date) - Jonglez (Publisher)
Promo
France interdite et secrète
7 Commentaires
France interdite et secrète
  • Goumand, Arnaud (Author)
Promo
Atlas de la France insolite
11 Commentaires
Atlas de la France insolite
  • Feterman, Georges (Author)
Promo
Explorations urbaines - La face cachée d'une Belgique oubliée
1 Commentaires
  1. C’est quoi cette histoire de merde nous connaissons bien cette endroit nous habitons pas loin nous y avons fait plusieurs sessions d’urbex et jamais nous nous y sommes senti en danger et le propriétaire a sécurisée les lieux pour éviter les blessures des gens c’est pas derrière signé des soit disante conventions pour tirer à vue les gens vous êtes cru au US ou quoi ? Jamais on a entendu parler d’un meurtre ce genre dans le coin !!!Pffff on est en France ici bande de cassos en mal de sensations !

  2. Vos histoires sont bien trop bidon.. demain y as un mec de la CIA qui vient te chercher avec deux têtes de grenouille ! Pitoyable comme vos histoires de morgues au Danemark

  3. Et sinon ça ne vous gêne pas de raconter autant de conneries pour sublimer vos explorations ? Vos photos sont magnifiques mais de la à faire croire que vous avez frôlé la mort au contact de chasseurs ayant une « licence to kill ». Franchement… ce serait presque drôle si ce n’était pas si grossier !

Laisser un commentaire