Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Maison de retraite Andreï Tchikatilo

Posted on 14 3 m read

A l’écart d’une petite ville de la Gironde, se trouve ce château reconverti en maison de retraite, abandonnée depuis déjà bientôt 10 ans. Une affaire aura fait fermer l’établissement, l’Affaire de la maison close gérontophile. La gérontophilie, pour les personnes qui ne connaissent pas le terme, est une attirance sexuelle pour les personnes âgées, une précision nécessaire pour la suite de l’histoire. Dans cette maison de retraite résidait, entre autres, Robert Henri Lenôtre, 85 ans, un vieillard tout ce qu’il y a de plus classique, enfin d’apparence, car Robert a eu un passif honteux. Dans sa jeunesse, dans les quartiers parisiens du Moulin Rouge, Robert était un proxénète qui avait fait venir de jeunes russes massivement. Il aura fait fortune pendant des années avant d’être arrêté et mis en cellule après une longue enquête policière.




Huit ans après, à sa sortie de prison, Robert repris une vie normale. Loin de sa vie immonde de proxénète, il se reconvertit en tant que chauffeur de bus et se maria avec Marguerite. A l’âge de 80 ans, veuf depuis quelques années, Robert est placé en maison de retraite par son seul fils. En attente de sa fin de vie, il passait les heures à contempler les chiffres et des lettres et le regard charmeur de Julien Lepers jusqu’au jour où malencontreusement, un soir, il tomba sur un film pornographique à la télévision ce qui lui déclencha une nostalgie folle de son passé. Il a réussi à mettre en place au sein de la maison de retraite une sorte de maison close. Sous sa directive, il a mis plusieurs mamies à la prostitution en toute discrétion. Les mamies faisaient le marché de la ville le matin en alpaguant les hommes, en leur divulguant concrètement cette nouvelle adresse des plaisirs et au fil du temps, il y eut de plus en plus de visiteurs dans la maison de retraite. Au début le mouvement passa inaperçu mais force d’avoir des files d’attente qui se formèrent devant le portail de la maison de retraite, le directeur de l’établissement ne comprenait pas ce qu’il se passait. A l’époque des faits, une chaîne de télévision régionale avait filmé la maison de retraite comme un exemple où les personnes âgées n’étaient pas oubliées et où la solidarité envers nos aïeux était émouvante. Un homme, Marcel, aura mis fin à cette énième coup de Robert. Lassé de son abstinence sexuelle depuis plusieurs mois car les mamies, avec qui il prenait du plaisir avant, lui demandent de payer dorénavant, comme un client. Ruiné, Marcel aura tout déballé au directeur qui s’empressa de remettre immédiatement de l’ordre dans sa maison de retraite. Depuis, Robert a disparu, il a fui avec l’argent récolté et les rumeurs disent qu’il est parti en Roumanie pour monter un autre réseau sexuel.

« Nous ne communiquons pas l’adresse de ce lieu pour des raisons évidentes de sécurité et n’encourageons pas à l’explorer par vos propres moyens. De nombreux cas d’accidents graves et mortels sont à déplorer dans les lieux abandonnés, merci de consulter cette page d’information : https://urbexsession.com/lieux-desaffectes-danger. Abstenez vous de nous demander l’adresse par message privé ou dans les commentaires, il n’y aura aucune réponse de notre part, merci de votre compréhension. Lors de cette exploration, aucune dégradation ni infraction a été commise pour pénétrer dans ce lieu. Nous n’avons aucune information sur les éventuels propriétaires. Si vous êtes propriétaire de cet endroit et que la publication photographique sur ce site vous gêne, nous procéderons à sa suppression sur simple demande via notre page contact. »

 

–> Offrez-vous un tirage limité collector d’une des photos de ce reportage à cette adresse  : https://marie-et-raphael.com

 

 




 


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER (Vous recevrez mensuellement par mail nos dernières explorations) :


 

« Continuez à explorer d’autres lieux abandonnés situés en Gironde en cliquant ici : http://urbexsession.com/gironde« 



Share this article