logo

La Quiete

la-quiete-0

Située dans la ville de Treia en Italie, la villa “La Quiete” appelée également la Villa Spada fut construite à partir de 1815. Le domaine de plusieurs hectares est composé de nombreux bâtiments annexes. Le jardin n’est plus qu’une jungle de ronces, nous avons eu beaucoup de mal à nous approcher de la villa, totalement camouflée par la végétation. Arrivés devant la façade avec son inscription “La Quiete”, le moment est magique. De découvrir cet endroit encore très bien préservé, protégé par mère nature est quelque chose d’unique. Toutes les portes sont ouvertes, à l’intérieur le lieu est en mauvais état, presque en ruine. Nous marchons au milieu des colonnes et imaginons le passé de ce lieu merveilleux.

La villa a eu plusieurs vies. Elle fut un temps un camp d’internement pour les femmes (fermé en 1942 après plusieurs plaintes de la Croix-Rouge à cause de conditions sanitaires désastreuses) puis un camp d’internement pour immigrés venant de Somalie, d’Erythrée, d’Ethiopie et de Libye. Puis jusque dans les années 1980, le lieu fut un hôpital pour enfants. Un domaine aux multiples vies dont il ne reste plus aucune trace actuellement. Depuis maintenant une vingtaine d’années, la villa est à l’abandon dans cet immense parc en friche.

Pour sortir du domaine, il fallait, comme à l’arrivée, se frayer un chemin à travers les ronces et affronter les aboiements du chien voisin, attendre qu’il ne nous voit plus et avancer sur la pointe des pieds sur des brindilles. Une discrétion sauvage. Nous partons en espérant que la Quiete retrouve sa splendeur d’antan.

 

–> Offrez-vous un tirage limité collector d’une des photos de ce reportage à cette adresse  : https://urbexstock.com

“Continuez à explorer d’autres lieux abandonnés situés en Italie en cliquant ici : https://urbexsession.com/italie