Hauts de Donezan – Domaine des Soulades | urbexsession.com/haut-de-donezan-domaine-des-soulades | Urbex France

Hauts de Donezan – Domaine des Soulades

Le Domaine des Soulades a été inauguré il y a maintenant une trentaine d’années dans cette petite commune de l’Ariège, Le Pla, où résident 75 habitants. Ce projet avait été pensé et élaboré par le maire de l’époque, Robert Naudi. Cet endroit fut un vecteur important de création d’emplois et de tourisme.


Quelques années plus tard, une association dédiée à l’accueil de personnes handicapées devint les nouveaux propriétaires du site pendant quinze ans, avant d’être racheté en 2007 par la société Quiétude dans l’optique de développer ce village vacances en le mettant aux normes. Un rachat qui condamna le domaine à la mort. La société propriétaire des Soulades tomba en liquidation judiciaire ce qui stoppa immédiatement les travaux de réouverture du site laissant dans une terrible situation les artisans et les copropriétaires du domaine. Vandalisme, pillage, le lieu de vacances devint un décor d’après-guerre. L’affaire fut traînée en justice par une partie des soixante-dix copropriétaires ayant perdus leur investissement, 71 logements sur 86 avait trouvé preneur depuis le projet de rénovation du domaine des Soulades. Cet imbroglio judiciaire entraîna la chute du domaine, sa renaissance est une utopie quand déjà, en 2011, le coût de sauvetage était chiffré à 12 millions d’euros entre le rachat des logements et la rénovation. Vu la demande et le marché dans ce coin là, les Soulades c’est terminé.


Lors de notre exploration, pour accéder au domaine, il faut laisser sa voiture à une centaine de mètres car la route est condamnée. L’endroit est dévasté, l’intérêt photographique est limité, surtout à l’intérieur où il n’y a strictement plus rien à immortaliser, un petit tour et puis s’en va.

Nous ne communiquons pas l’adresse de ce lieu pour des raisons évidentes de sécurité et n’encourageons pas à l’explorer par vos propres moyens. De nombreux cas d’accidents graves et mortels sont à déplorer dans les lieux abandonnés, merci de consulter cette page d’information : urbexsession.com/lieux-desaffectes-danger. Abstenez vous de nous demander l’adresse par message privé ou dans les commentaires, il n’y aura aucune réponse de notre part, merci de votre compréhension. Lors de cette exploration, aucune dégradation ni infraction a été commise pour pénétrer dans ce lieu. Nous n’avons aucune information sur les éventuels propriétaires. Si vous êtes propriétaire de cet endroit et que la publication photographique sur ce site vous gêne, nous procéderons à sa suppression sur simple demande via notre page contact.



Continuez à explorer d’autres lieux abandonnés dans la région Occitanie en [cliquant ici]


Ces articles disponibles sur Amazon peuvent vous intéresser :

France abandonnée
18 Commentaires
France abandonnée
  • Margaine, David (Author)
  • 208 Pages - 11/09/2017 (Publication Date) - Jonglez (Publisher)
Promo
Naturalia - Reclaimed by Nature
39 Commentaires
Naturalia - Reclaimed by Nature
  • Jimenez, Jonathan (Author)
Promo
Atlas de la France insolite
10 Commentaires
Atlas de la France insolite
  • Feterman, Georges (Author)
Urbex: 50 lieux secrets et abandonnés en France
133 Commentaires
  1. Un magnifique lieu abandonné, en bon état, mais qui est malheureusement victime des dégradations faites par le temps et les abrutis qui sont de passage (beaucoup de choses détruites ou volées). Le paysage et la structure du lieu sont à couper le souffle, j’ai adoré les prendre en photo.

  2. Pendant 3 années successives, nous y sommes allés passer nos vacances d’été…C’était dans les années 83/85. Quelle désolation de voir ce lieu ainsi abandonné !

  3. j’y suis aller hier c’est le feu. tout est casser a l’interrieur on a croiser des gens a linterieur et ne vous inquietez pas c’est ete j’y etrourne les photo va etre prise donc je vous les envrais part facebook.

  4. Mon rêve serait de relancer cet endroit si je gagnais à l’Euromillion, Que de belles vacances d’hiver passées dans ces gîtes et ski à Mijanés.
    Vu les photos, il y a du travail !!! Quel dommage !

  5. L’endroit n’est pas dénué d’intérêt photographique, à l’intérieur, comme vous le dîtes. J’y ai trouvé, ( en y passant un peu plus de temps, que pour un simple tour extérieur superficiel ) des pièces dérobées, et objet dignes d’être immortalisé.Même s’il n’est pas forcément des plus mémorable, ce lieu mérite plus qu’ “un petit tour et puis s’en va”

Laisser un commentaire