Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

AF 447 Discotheque

Posted on 16 3 m read

Située au bord d’une route départementale, cette discothèque abandonnée ne passe pas inaperçue, loin de là, son aspect extérieur est des plus atypiques. Mélangez à un bâtiment lambda un avion de ligne et un wagon encastré à l’intérieur sous le regard bienveillant d’une reconstitution de la statue de la Liberté et vous avez comme résultat cette boite de nuit. Bien que son abandon et sa faillite soient récents, un peu plus d’un an, son état s’est rapidement détérioré, vandalisme et pillage ont mis fin à la fête définitivement. Dès les années 1980 et jusqu’à maintenant, cet endroit a connu un grand succès en changeant de nom à plusieurs reprises au fil du temps. Les raisons de la fermeture, je ne les connais pas personnellement même si financièrement ce genre d’établissement de nuit à l’écart des villes est de moins en moins rentable car la répression policière dissuade les fêtards de prendre leur voiture sous l’effet de l’alcool, c’est une raison parmi tant d’autres certainement.




Dur d’imaginer, pendant notre exploration, ce lieu à l’époque de son apogée, il n’y aurait pas cet avion agonissant encore que le lieu serait sans intérêt. Par terre, parmi les éclats de verre, un poster d’une soirée annonçant un événement Jacquie et Michel et comme il est de coutume maintenant, voire de tradition française, d’être poli avec eux, merci Jacquie et Michel pour cette exploration.

L’espoir de revoir vivre ce lieu est illusoire, son état actuel ne laisse aucun doute sur une démolition prochaine. Quel destin… avoir été un avion de ligne ayant parcouru le monde entier et finir comme décoration dans une discothèque d’une petite ville lugubre de province… tragique.. surtout si sa destinée est d’être détruit.

« Nous ne communiquons pas l’adresse de ce lieu pour des raisons évidentes de sécurité et n’encourageons pas à l’explorer par vos propres moyens. De nombreux cas d’accidents graves et mortels sont à déplorer dans les lieux abandonnés, merci de consulter cette page d’information : https://urbexsession.com/lieux-desaffectes-danger. Abstenez vous de nous demander l’adresse par message privé ou dans les commentaires, il n’y aura aucune réponse de notre part, merci de votre compréhension. Lors de cette exploration, aucune dégradation ni infraction a été commise pour pénétrer dans ce lieu. Nous n’avons aucune information sur les éventuels propriétaires. Si vous êtes propriétaire de cet endroit et que la publication photographique sur ce site vous gêne, nous procéderons à sa suppression sur simple demande via notre page contact. »

Ci-dessous, des archives photos et vidéos récupérées sur Youtube (Tahia Photographe) d’un groupe Facebook rappelant l’histoire du lieu et du site internet Weemove.

 

–> Offrez-vous un tirage limité collector d’une des photos de ce reportage à cette adresse  : marie-et-raphael.com

 





 


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER (Vous recevrez mensuellement par mail nos dernières explorations) :


 

« Continuez à explorer d’autres discothèques abandonnées situées en France en cliquant ici : http://urbexsession.com/discotheque-abandonnee-en-france« 



Share this article