Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Villa Cyril Darville

Posted on 0 5 m read

Avoir le désir d’explorer cette villa abandonnée, c’est avant tout avoir le courage de se confronter au paranormal. Ce lieu désaffecté depuis plusieurs années est connu pour avoir eu un passé troublant. Plusieurs témoignages affirment que cette villa est hantée, des fantômes ont rendu la vie impossible aux anciens habitants. La particularité incroyable de ces fantômes c’est qu’ils ne s’attaquaient qu’aux personnes en surpoids. Aussi fou que ça puisse paraître, ces êtres surnaturels avaient une obsession folle pour les obèses. La rumeur fait écho que la villa fut initialement construite par un couple de diététiciens décédés depuis et qui n’appréciaient guère que leur villa soit souillée par de la graisse indésirable. Des fantômes accusés de grossophobie, discriminant un groupe de personnes déjà discriminées dans leur vie quotidienne, un acharnement. J’ai pu lire, avant de me rendre sur place, un témoignage de Katharina qui a habité dans cette maison pendant trois mois avant de quitter les lieux précipitamment. Je vous le retranscris ci-dessous :

« Depuis mon départ de cette villa, je retrouve petit à petit une sérénité que je n’aurai jamais pensé retrouver. Quand j’ai emménagé là-bas, j’ai tout de suite été séduite par l’architecture de cette demeure, il y avait quelques travaux de rafraîchissement à faire mais rien d’important. Les phénomènes paranormaux sont apparus dès ma première nuit. Pendant mon sommeil, j’ai été réveillée par une odeur de barbecue, en sortant dans mon quartier, il n’y avait aucun de mes voisins en train de cuisiner, ce qui n’était pas étonnant à trois heures du matin. Une odeur tenace qui m’avait donné faim. En allant voir mon frigo pour me concocter quelque chose, mes aliments avaient disparu, il y avait à la place toute sorte de légumes que je n’avais jamais achetés. Par prudence, dès le lendemain j’ai changé les serrures de la villa. Une mesure qui n’a évidemment rien réglé. Je me rappellerai toujours de ma chute dans les escaliers après avoir glissé sur une marre de ketchup, j’ai commencé à comprendre que j’étais en danger. J’ai pris conscience que la villa était hantée lorsque je me suis pesée un matin. Les chiffres de ma balance n’arrêtaient pas de défiler à toute vitesse jusqu’à afficher le nombre 666. Mon psychiatre me disait que c’était mon complexe qui me montait à la tête, pour lui mes kilos en trop étaient ce qui me faisait devenir folle. Il ne voulait rien entendre d’autre, il fallait que je maigrisse pour me sortir de cette hantise. J’ai donc tout de même essayé de faire des efforts alimentaires, pendant trois jours j’ai mangé des soupes et des pâtes sans sauce, mes écarts se sont limités à quelques grappes de raisin. C’était dur, j’ai beaucoup pleuré, je n’avais qu’une obsession, c’était de dévorer un kebab. Et effectivement, miraculeusement il n’y eut aucun événement à déplorer dans la villa, ma diète fut efficace dans tous les sens du terme. Mon psychiatre avait visé juste, maintenant le défi pour vivre tranquillement ici c’était de poursuivre mon régime, un objectif irréalisable pour moi. Après trois jours d’efforts, je me suis engouffrée dans un McDonald’s pour passer des heures à avaler des hamburgers sans limite. Je jouissais de toute cette bouffe illégitime sans penser un seul instant aux conséquences. Dès que je suis rentrée chez moi, je n’ai pas réussi à ouvrir mon frigo, il était totalement verrouillé, débranché et rebranché, rien n’y changeait, mon frigo restait hermétique à mes tentatives. Après avoir contacté un dépanneur me promettant de passer dans la journée, je me suis rendue dans la salle de bain pour prendre une douche. Quelle sensation désagréable, ce n’était pas de l’eau qui sortait du pommeau mais de la mayonnaise. Sur le miroir de la salle de bain, il y avait une inscription faite avec du Nutella « Arrête de bouffer ». Prise de panique, je me suis réfugiée chez mes voisins le temps que la police fasse des constatations. Comme seule aide, on me proposa de me reposer dans une clinique spécialisée, personne croyait à mon hypothèse de maison hantée. J’ai décidé de quitter cet enfer une fois pour toute lorsque j’ai entendu pendant mon sommeil quelqu’un chuchoter des recettes de cuisine à base d’épinards. En sortant de ma chambre en courant, j’ai découvert au fond du couloir une apparition de la célèbre cuisinière Madame Maité. Elle m’a poursuivie en criant et en me balançant des pizzas remplies de larves. J’ai trébuché dans les escaliers en tentant de m’échapper. Avec difficulté, j’ai rampé par terre sur un sol rempli de raviolis et je suis sortie dehors pour appeler à l’aide. Je ne suis plus jamais rentrée dans cette villa depuis cet événement ».

Avant d’être définitivement désaffectée, la villa fut reconvertie en restaurant mais l’établissement fit faillite peu de temps après car plusieurs clients en surpoids ont fait des malaises après avoir été harcelés par la voix de Cyril Lignac leur disant de maigrir au lieu de bouffer. Terrifiant.

Lors de mon exploration, je ne me suis jamais senti à l’aise, il y avait une lourdeur désagréable, comme si je n’étais pas le bienvenu. Après une trentaine de minutes, j’ai préféré quitter les lieux après avoir marché sur des frites toutes fraîches et avoir cru voir dans le grenier une apparition de Ronald McDonald, le clown terrifiant. Je me suis précipité à l’extérieur de la villa. Après avoir encaissé ce choc, j’ai trouvé très vexant que ce probable fantôme me considère comme en surpoids. Quel connard.




 

« Nous ne communiquons pas l’adresse de ce lieu pour des raisons évidentes de sécurité et n’encourageons pas à l’explorer par vos propres moyens. De nombreux cas d’accidents graves et mortels sont à déplorer dans les lieux abandonnés, merci de consulter cette page d’information : https://urbexsession.com/lieux-desaffectes-danger. Abstenez vous de nous demander l’adresse par message privé ou dans les commentaires, il n’y aura aucune réponse de notre part, merci de votre compréhension. Lors de cette exploration, aucune dégradation ni infraction a été commise pour pénétrer dans ce lieu. Nous n’avons aucune information sur les éventuels propriétaires. Si vous êtes propriétaire de cet endroit et que la publication photographique sur ce site vous gêne, nous procéderons à sa suppression sur simple demande via notre page contact. »

Instagram | L’exploration instantanée

Abonnez-vous à notre Instagram : Urbex Session : https://www.instagram.com/urbexsession/

 




« Continuez à explorer d’autres lieux abandonnés en Autriche en cliquant ici : https://urbexsession.com/autriche« 

 


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER (Vous recevrez mensuellement par mail nos dernières explorations) :




Share this article