Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Orphelinat Emile Louis

Cet orphelinat désaffecté témoigne d’un passé peu glorieux. Dans les années 70, des enfants furent abandonnés ici pour seul prétexte qu’ils étaient trop cons. En 1973, la France se passionnait pour les tests de Q.I, on en trouvait régulièrement dans la presse et à la télévision. Ce qui était au début un simple objet de curiosité sans enjeu s’est transformé peu à peu en une concurrence malsaine entre parents et enfants. Les pauvres gosses qui n’obtenaient pas la moyenne générale lors des tests de Q.I étaient sans avertissement préalable rejetés par leur famille. Aussi fou que cela puisse paraitre, pour cette unique raison, les enfants pouvaient être excommuniés. En urgence, il fallut accueillir ce flot d’enfants dans des structures spécialisées. C’est dans cet orphelinat que fut pris en charge ces nouveaux orphelins.

A peine arrivés, ils passèrent plusieurs tests d’intelligence pour mettre de côté ceux qui étaient réellement déficients mentalement et ayant de graves lacunes de compréhension. Les enfants qui avaient pu prouver leur intelligence avaient été remis à leurs parents avec un suivi personnalisé.

Péjorativement, ce lieu fut surnommé l’orphelinat des cons, un drame pour ces pauvres enfants. Pour ne rien arranger, un des anciens directeurs de l’établissement a influencé dans le mauvais sens les orphelins. Christian Favret était un grand fan du chanteur Johnny Hallyday, à travers les enceintes du bâtiment, il diffusait en boucle les chansons du rockeur. Les cris et les pleurs des enfants étaient recouvert en permanence par les mélodies de Johnny. En plus de cela, le directeur avait pour passion de customiser les voitures, ce qu’on appela par la suite le tuning. Une lubie qu’il inculqua aux enfants.

Pour désengorger l’orphelinat, il fallait régulièrement évacuer des enfants du centre. Ceux âgés de 16 ans et plus ont été envoyés dans le Nord de la France pour repeupler des zones sinistrées. C’est d’ailleurs comme ça que la population de Roubaix et de Tourcoing a augmenté considérablement.

La plupart de ces orphelins vivent péniblement, pour la grande majorité sous perfusion d’aides sociales. Certains ont eu la chance d’avoir eu meilleur destin en passant à la télévision. Les émissions « Confession Intimes », « Striptease » et « Tellement vrai » ont mis en lumière ces écorchés vifs en présentant leur vie et leurs passions.




Nous ne communiquons pas l’adresse de ce lieu pour des raisons évidentes de sécurité et n’encourageons pas à l’explorer par vos propres moyens. De nombreux cas d’accidents graves et mortels sont à déplorer dans les lieux abandonnés, merci de consulter cette page d’information : urbexsession.com/lieux-desaffectes-danger. Abstenez vous de nous demander l’adresse par message privé ou dans les commentaires, il n’y aura aucune réponse de notre part, merci de votre compréhension. Lors de cette exploration, aucune dégradation ni infraction a été commise pour pénétrer dans ce lieu. Nous n’avons aucune information sur les éventuels propriétaires. Si vous êtes propriétaire de cet endroit et que la publication photographique sur ce site vous gêne, nous procéderons à sa suppression sur simple demande via notre page contact.


Instagram | Abonnez-vous à notre Instagram : instagram.com/urbexsession


Continuez à explorer d’autres châteaux abandonnés en France en [cliquant ici]


Ces articles disponibles sur Amazon peuvent vous intéresser :


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Vous recevrez mensuellement par mail nos dernières explorations


A découvrir sur Urbex Session :