Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Hopital Joe Hill

Posted on 31 4 m read

Une expérience paranormale à jamais gravée dans nos mémoires. L’exploration de cet hôpital pour enfants désaffecté nous a donné de belles sueurs froides. Le bâtiment est imposant, nous faisons le tour pour trouver une entrée discrète. Par une porte dérobée du sous-sol, nous remontons les escaliers pour arriver dans le hall d’accueil. Il reste encore beaucoup de choses à l’intérieur, du mobilier, des produits de santé, des jouets pour enfants, nos objectifs photo ne savent plus où donner de la tête. Il y a deux tours désaffectées, une de 5 étages et l’autre qui doit faire au moins 3 étages de plus. L’exploration se passe tranquillement, nous traversons ces longs couloirs silencieux jusqu’à ce que nous entendions au loin des murmurements, nous marquons alors un temps d’arrêt pour bien écouter. Nous avons l’impression d’entendre une petite fille chanter mais cela nous parait invraisemblable dans un tel endroit, nous pensons alors que le bruit vient de dehors, il y a tellement de fenêtres ouvertes.




Pour gagner du temps, nous nous séparons, Marie et moi, pour explorer les côtés opposés du 2ème étage. Je prends en photo la vue sur la Tour Eiffel, c’est assez incongru d’avoir un tel panorama dans un endroit abandonné. D’un coup, j’entends Marie affolée arrivant en courant, elle me dit avoir vu, au loin, une petite fille faire de la corde à sauter. Sur le coup, je crois à une bonne blague mais vu son état de choc, je dois me rendre à l’évidence qu’elle dit vrai. Elle m’accompagne là où elle a vu la petite fille mais il n’y a plus personne. Le bâtiment est en chantier de désamiantage, un probable délire psychédélique chimique est une hypothèse avancée. Marie a peur et ne me quitte plus, nous faisons l’exploration l’un à côté de l’autre, l’ambiance est lourde et pesante.

Nous arrivons dans une salle d’attente avec un toboggan en plastique au milieu, Marie monte dedans pour faire une mise en scène photo, je monte mon trépied pour faire mon cadrage photo et au moment d’immortaliser cet instant, je sens quelque chose toucher mon dos, je me retourne et là j’ai eu la peur de ma vie. La petite fille, le teint blanchâtre, robe rouge avec une poupée à la main qui me demande si on veut bien jouer avec elle. Marie et moi crions et traversons les couloirs à toute allure, la petite fille nous court après en criant aussi. Arrivés dans un bureau, nous fermons la porte à clé. La petite fille passe à côté en n’arrêtant pas de demander où nous sommes. Nos cœurs battent dans un rythme effréné. Cette fille est l’image typique des fantômes dans les films d’horreur sauf que là ce n’est pas un film, c’est la réalité.

Après 10 minutes de cachette, nous nous précipitons dans les escaliers pour sortir de cet enfer. Nous descendons à vive allure et nous tombons sur la petite fille en plein milieu des escaliers, sans hésiter je pousse ce démon qui chute tout le long des escaliers, le corps a l’air inerte, elle ne bouge plus, nous sortons immédiatement de l’hôpital. Essoufflés, nous mettons du temps pour retrouver nos esprits. Au loin, nous voyons un attroupement avec plusieurs policiers, notre curiosité nous mène à eux. Une femme d’une trentaine d’années est en pleurs, paniquée elle raconte qu’elle a perdu sa fille de 9 ans depuis bientôt deux heures. Une petite fille portant une robe rouge. Nous partons avec le bénéfice du doute que nous avons bien eu affaire à un fantôme.

« Nous ne communiquons pas l’adresse de ce lieu pour des raisons évidentes de sécurité et n’encourageons pas à l’explorer par vos propres moyens. De nombreux cas d’accidents graves et mortels sont à déplorer dans les lieux abandonnés, merci de consulter cette page d’information : https://urbexsession.com/lieux-desaffectes-danger. Abstenez vous de nous demander l’adresse par message privé ou dans les commentaires, il n’y aura aucune réponse de notre part, merci de votre compréhension. Lors de cette exploration, aucune dégradation ni infraction a été commise pour pénétrer dans ce lieu. Nous n’avons aucune information sur les éventuels propriétaires. Si vous êtes propriétaire de cet endroit et que la publication photographique sur ce site vous gêne, nous procéderons à sa suppression sur simple demande via notre page contact. »







ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER (Vous recevrez mensuellement par mail nos dernières explorations) :


« Continuez à explorer d’autres hôpitaux abandonnés situés en France en cliquant ici : http://urbexsession.com/hopital-abandonne-en-france« 



Share this article