Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Achetez-vous des adresses de lieux abandonnés ?

À chaque mode, il y a toujours des vautours qui viennent tels des charognards essayer de se faire de l’argent facilement, on n’y peut rien, la vie est faite ainsi. L’Urbex ne déroge évidemment pas à la règle avec son lot de sites internet qui proposent de vous vendre des adresses de lieux abandonnés moyennant quelques euros. C’est tellement absurde que j’ai toujours eu du mal à assimiler ce commerce. Quoi de plus facile que d’acheter directement pour une dizaine d’euros une Google Maps avec des centaines de curseurs déjà placés ? Ce business du pauvre ne s’adresse qu’à des nouveaux venus dans l’urbex ignorant les codes de la pratique, c’est une évidence.

 

Ce qui est d’autant plus dramatique, c’est quand ce genre de sites e-commerce mélangent vente d’adresses de lieux « abandonnés » en associant l’achat d’outils permettant de fracturer des fenêtres et des portes. De quoi amalgamer simple explorateur avec cambrioleur. La mise à disposition d’un tel répertoire ravira tout bon brocanteur et antiquaire.

 

Ami(e)s explorateurs relativisons un peu, cela ne sert à rien de batailler et de partir en guerre contre les propriétaires malfaisants de ces sites, utilisons-les comme nos alibis. Faites ce qui nous est arrivé une fois, pris en flagrant délit par un propriétaire, dites-lui avoir acheté son adresse sur un site spécialisé répertoriant sa propriété comme abandonnée et visitable moyennant finance. Je ne vous cache pas qu’avec cette information, le propriétaire aura les cartes en main pour déposer plainte. C’est de cette manière qu’un site de cette espèce a fermé ses portes après un cas similaire.

urbay3

GAME OVER ! Le site http://urbay.fr n’existe plus après une affaire judiciaire aux lourdes conséquences

 

En ce qui concerne les acheteurs, à part la pitié quel autre sentiment méritent-ils ? Des gens qui ont l’argument de ne pas avoir envie de chercher des adresses parce que cela prend trop de temps ou qu’ils n’y arrivent pas n’ont définitivement rien compris à ce qu’est l’Urbex.

 

Ils sont l’alter égo de ceux qui vont voir les prostituées car incapables de draguer et qui ne connaitront finalement jamais l’orgasme et la jouissance, ils se sentiront légitiment dégueulasses au sexe honteux. C’est littéralement la même chose, le même cas de figure, sans la jouissance dans l’effort de découvrir après des jours et des heures une adresse convoitée que reste-t-il ? Pauvre Indiana Jones.

C’est d’autant plus dramatique que ces gens partent avec des adresses achetées dans une totale méconnaissance du terrain et se faisant choper en moins de deux car peu discrets. Donner une Ferrari à quelqu’un qui n’a pas le permis a une durée de vie de quelques kilomètres. Ces gens qui souffrent d’assistanat nécessitant l’offrande de quelques euros restent totalement perdus avec leurs adresses se demandant mille et une questions que je reçois régulièrement dans ma boite mail :

« C’est toujours accessible ? Ça m’embêterait de faire des kilomètres pour rien ? « 

« C’est surveillé ? »

« On passe par où ? »

« Qu’est-ce que je risque si je me fais choper ? »

Et oui l’assistanat a toujours ses limites, tout ne s’achète pas…

 

Pour conclure, évitez d’acheter des adresses cela vous enlèvera tout plaisir à la pratique, prenez votre temps et n’oubliez pas que vous pouvez payer pour des adresses obsolètes, c’est comme si moi je prenais une adresse au hasard type : Chemin de Boissonnet 77, 1010 Lausanne, Suisse en disant que c’est abandonné sans vraiment savoir si ça l’est vraiment ? Absurde non ? N’oubliez pas de répondre au sondage ci-dessous pour savoir ce que vous pensez sur ça :



ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER (Vous recevrez mensuellement par mail nos dernières explorations) :




Share this article