logo

Parc Aquatique Delgado Villegas

A la tombée de la nuit, nous entrons dans ce parc aquatique espagnol où règne une atmosphère pesante, pesante à cause de son histoire et la raison de sa fermeture. Il y a 5 ans sa fermeture a fait scandale vis à vis du bilan mortelle de son activité.

Reposant sur un modèle 100% low-cost, le parc faisait des économies à tout-va et sans limite en sacrifiant même les mesures d’hygiène les plus basiques.

L’eau, principal ingrédient du parc, a été directement importée des évacuations des sanitaires et retraitée de façon très légère, ce qui a résulté d’une eau infectée remplie de bactéries dont la bactérie e.coli qui est une source de contamination très grave voire mortelle. Une centaines d’enfants ont développé le syndrome hémolytique et urémique.

Victimes collatérales de ces négligences, les employés saisonniers en contact quotidien avec cette eau souillée de pisse et d’excréments tombent malade un à un. Le propriétaire conscient de sa responsabilité a décidé de tuer un à un ses employés avant qu’ils ne décèdent hors du parc ce qui entraînerait des soupçons sur son parc après autopsie des cadavres.

Armé d’un pistolet, les employés sont enterrés au fond du parc aquatique mais au fil des semaines, l’odeur de 18 cadavres est de plus en plus insupportable ce qui a mis fin à la dérive low-cost du propriétaire après perquisition de la police et la découverte du système machiavélique du gérant.

  • Alpha 5.20

    espana