logo

Maison Arnfinn Nesset

Cora et Christen, c’est d’abord l’histoire d’un couple, de la naissance d’une idylle, d’un premier amour arrivé bien tardivement. Introvertis et timides tous les deux, ils ont vécu leur vingtaine loin des préoccupations des gens de leur âge. Ils sont restés longtemps puceaux, jusqu’à ce qu’ils se croisent, un jour de juillet 1973 dans une fête de village à Selsverket. Chaque année sont organisées des festivités traditionnelles dans cette commune comme par exemple le Kryløgg. Pure tradition norvégienne, elle consiste à extraire les testicules d’une personnes âgée pour les faire avaler à un nouveau né, ce qui serait le symbole d’une grande fertilité. Christen avait remarqué à plusieurs reprises cette femme marchant seule à travers les stands de la fête, il était totalement séduit par elle mais trop timide pour s’en approcher. Discrètement, il passa la journée à la suivre, à s’imaginer divers scénarios pour faire le premier pas, sa timidité maladive ne l’aidant pas à trouver la moindre esquisse pour un éventuel stratagème. Les heures passèrent et le stress montait au fur et à mesure que le risque que cette belle inconnue ne s’échappe à jamais augmentait. Le drame, elle se dirigea vers l’arrêt de bus, comme d’habitude, il laissa passer sa chance. Puis Christen tenta une approche, un peu folle, son pantalon et son slip enlevés, il marcha vers la fille en tenant son sexe et bruitant des « Tut tut tut ». Une fois devant elle, il accéléra son bruitage de « Tut tut tut » en lui disant que son détecteur d’amour avait trouvé quelque chose. Cora fut immédiatement conquise par tant de romantisme. Ils passèrent la soirée ensemble, au bal, à danser des slows, les regards amoureux et pleins d’envie. Visage contre visage, tous deux, passée la trentaine, échangèrent le premier baiser de leur vie.

Depuis cet instant, ils ne se quittèrent plus jamais et s’installèrent très rapidement dans cette ravissante maison située à côté d’un glacier. Ils étaient faits pour être ensemble, une magnifique alliance de deux êtres qui n’avaient jamais eu les armes pour vivre l’amour. Cet amour franchit un cap quand la nuit de noce arriva. Un dépucelage tout en douleur et en larmes pour Cora. Les années passèrent et l’envie d’avoir un enfant se fit ressentir mais Cora n’arrivait pas à tomber enceinte. Ce n’était pas faute de faire le nécessaire et fréquemment mais rien ne venait. Une seule solution s’offrit à eux, adopter. Ils entamèrent ces démarches longues et épuisantes pendant trois ans jusqu’à obtenir un enfant somalien âgé de quatre ans.

Cet enfant s’est très vite habitué à sa nouvelle famille et son nouveau pays, la greffe était parfaite. Le choc vint quelques années plus tard quand Christen, au détour d’une conversation salace avec ses collègues de travail, apprit qu’il a, depuis le début, fait l’amour à sa femme par le mauvais trou, le trou pas fertile. Dans l’ignorance sexuelle la plus totale, le couple n’avait pas assimilé la règle la plus élémentaire. Depuis cette information, Cora n’eut plus aucun mal à faire l’amour. Un quiproquo qui leur aura coûté un somalien.

Toutes les photos et histoires figurant sur notre site internet « www.urbexsession.com » et sur notre page Facebook « https://www.facebook.com/urbexsession » ne sont pas libres de droit. Pour toutes demandes d’utilisation, merci de vous reporter directement sur la page contact de notre site : http://urbexsession.com/contact. Pour en savoir plus, voir nos mentions légales.

  • Axogen

    Depuis quelques spots, j’ai du mal a comprendre l’intérêt et le rapport de l’histoire précédent les photos avec le spot en lui même…

    • Pasteur Butch

      Je pense tout simplement que quand un historique du lieu n’est pas accessible ils se contentent d’en inventer un parodique. Celui du parc d’attraction avec son faux avis tripadvisor est à pisser de rire.