logo

L’orphelinat Emile Louis – Beaumont-la-Ronce

Orphelinat abandonné dans le centre de la France

A des kilomètres à la ronde on ne voit qu’elle, cette immense bâtisse perdue au milieu des champs. Inauguré le 10 septembre 1906, cet endroit a eu plusieurs utilisations au cours de sa vie : orphelinat, hôpital, maison de retraite, colonie de vacances, centre de formation puis même camp d’internement pendant une période.

Édifié par la première association mutualiste de France, nommé «l’Avenir du prolétariat», le lieu, appelé domaine de la Haute-barde, fut destiné à accueillir des orphelins. En 1913, l’orphelinat accueillait une centaine d’enfants. Pendant la seconde guerre mondiale, le lieu fut complètement désaffecté. Et c’est pendant cette période, plus précisément en 1941, que le domaine fut utilisé pour interner des opposants au régime de Vichy, dans ce camp improvisé, le camp de la Haute-Barde. Pendant cette période, 25 personnes furent emprisonnées, des gens s’affichant ouvertement communistes ou sympathisants.

Il faudra attendre l’année 1952 pour que le Centre Hospitalier Universitaire de Tours décide de prendre possession des lieux et d’en faire un service de gériatrie réservé aux femmes appelé le service Bourassins. A peu près 200 personnes ont occupé cet hospice, presque tous atteints de la maladie d’Alzheimer. Mais l’occupation de l’ancien orphelinat était un désastre financier, la vétusté des lieux, les problèmes de norme et son éloignement avec la ville condamnaient un peu plus l’avenir de la bâtisse. Il fut un temps où il y eut un projet de réhabilitation du domaine de la Haute-Barde, chiffré à l’époque à 16 millions de Francs mais sans concrétisation.

Pendant notre exploration, nous avons pu voir des vestiges du passé comme sur deux photos de notre reportage sur lesquelles vous pouvez voir une grande plaque en marbre avec écrit les noms des comités bienfaiteurs qui ont aidé à l’élaboration du projet, à côté de chaque comité est inscrite la somme qu’ils ont versée. Avec étonnement, après tant d’années d’abandon, la plaque est encore intacte. Les couloirs sont immenses, les escaliers en bois n’ont plus la force de supporter le poids des curieux, l’édifice est dangereux, il y a des parties effondrées, la visite doit se faire avec beaucoup de précaution.

Un lieu chargé d’histoire qui mérite certainement un autre sort mais son principal défaut, celui d’être situé dans une zone peu attractive, lui enlève tout espoir d’une ultime renaissance.

BEFORE

PHOTOS SATELLITE

 

AFTER

  • Ludique

    On remarque bien le témoignage d’une époque, avec, en touche que tu montres bien, quelques éléments ténus d’une petite modernisation , tels que robinet, cuisine ou porte anti-feu. L’exigence des normes actuelles poussent à de très grosses dépenses, au détriment non seulement des bâtiments, mais aussi peut-être d’une qualité de vie. C’est la conséquence d’une société hyper juridicisée. Sur ce thème, on verra bien si cela perdure lorsque le contexte économique aura changé… Pour en revenir au reportage, j’aime bien la manière dont tu montres les pièces, les couloirs et les portes. Une visite que j’eusse aimé faire…

  • martial

    Bonjour, j’aimerai aller visiter ce site ce week-end, pouvez vous me dire de quand datent les photos? Elles sont magnifiques mais si elles sont vieilles, j’ai peur que le site est été dégradé.
    Beaucoup trop de tags sur les derniers sites que j’ai visités.
    Merci d’avance. Cordialement.

    • Non rassure toi, elles ne sont pas vieille, cette visite à même pas un mois, ce lieu est miraculeusement bien préservé 😉

      • Martial

        Merci beaucoup pour cette précision.
        Effectivement à la vue de vos photos il est carrément bien conservé par rapport à beaucoup d’autres sites que j’ai visiter. En espérant qu’il le reste plus longtemps possible.
        Je m’y rend donc le week end prochain. Cordialement.

      • Diab Laury

        Bonjour, savez vous si celui-ci est encore en bon état ou complètement pillé et graffé? merci pour la réponse 🙂

  • adrien

    Salut. comment savoir le lieux de cet orphelinat. Novice dans l’urbex. Je suis allé dans un sanat en saine et loire.. juste Génial.. Merci beaucoup..

  • Alex

    je l’adore celui la, j’y sui allé une paire de fois de nuit, c’est super glauque 😀

  • ubox

    Auriez vous l adresse sil vius plait

  • Bonjour pourrais-je avoir l’adresse svp ?

  • Ano

    Un Orphelinat Emile Louis ? Ca ne choque personne.

    • Célia

      Effectivement, un tueur en série pour un orphelinat, pertubant.

  • Guest

    Bonjour,
    J’aimerai aller faire un tour dans ce lieu ce weekend, je voulais avoir quelque précision sur les accès facile ou pas au site ? niveau véhicule ou se garer sans trop attirer l’attention etc…
    Merci d’avance

  • sam

    bonjour a tous , je vroudrais bien visiter se lieux magnifique , je suis passionné par l’urbex , pour l’histoire des lieux , la beauté des photos , si quel qu’un pourrais me dire ou moin la ville , ou le village le plus proche , pour que je puisse chercher ou il est ? merci sa serrai génial

    • Je veux bien te donner le nom de la ville mais penses tu que ça soit un indice suffisant pour le trouver ? Te sens tu capables d’écrire sur Google « Orphelinat abandonné + le nom de la ville » Si tu es prêt à faire une telle recherche avec un si peu de renseignement fais moi signe que je te donne cet indice en espérant que tu arrives à le trouver.

      • Kump

        Bonjour, j’aimerais beaucoup aller y faire un tour, c’est quand même bien impressionnant, pourrais-je avoir l’adresse ? Merci beaucoup !

  • seb

    bonjour
    ou se trouve ce lieu merci

  • seb

    nous sommes une équipe d investigation paranormale
    investigation paranormale var

  • Leina Nightray

    Il vient d’ailleurs bien souvent sur ce site, Emile Louis, je trouve ! Oo

    Les orphelinats, ça a vraiment une atmosphère particulière…

  • Mat

    Bonjour, j’ai trouvé l’adresse du bâtiment mais a priori il serait surveillé par un garde avec des chiens….. Vrai ou pas ?

    • Manu

      surveillé oui par le proprietaire qui habite derriere et par les voisin, ainsi que par les chasseur le dimanche

    • Yop

      Oui c’est totalement vrai, nous nous somme fait repérer aujourd’hui et l’histoire s’est finie avec les gendarmes. La proprio nous a crevé les 2 pneus pour que nous ne puissions pas fuir. Lieu à éviter.

  • Célia

    Vous demandez à Raphael et Marie les adresses des lieux qu’ils visitent, si vous êtes de vrais urbexeurs vous devriez savoir que l’on ne communique JAMAIS les adresses des lieux que l’on visite.