logo

Leri Cavour

Il ne fait pas bon d’habiter à côté d’une centrale nucléaire, après Doel en Belgique voici ce village italien abandonné depuis les années 60. Quelques maisons ont continué à être habitées par une partie du personnel de la centrale nucléaire avant d’être complètement à l’abandon. Le temps a fait son effet et les pilleurs et vandales n’ont laissé aucune chance au village, pourtant il y a bien eu les portes et fenêtres de murées, mais l’isolement du village a joué en sa défaveur. Un miracle, un seul édifice résiste, Dieu protège son église, il est en effet impossible de pénétrer à l’intérieur. Il y a bien eu en 2011 une tentative pour sauver quelques bâtiments, les travaux ayant commencés mais rapidement arrêtés par un manque de moyen.

  • MathZ

    Il m’as l’air surveiller par des caméras se village